Il y a tellement de variétés de lasers utilisés pour de multiples fins cosmétiques. Toutefois, pour pouvoir distinguer les différents types de lasers, il faut retenir qu’ils peuvent être classés sous 3 groupes :

Le laser ablatif

laser-epidermique-carthage-esthetique

C’est le dioxyde de carbone (CO2). Il est utilisé pour traiter les rides profondes, les cicatrices d’acné, les verrues, stimule la production de collagène pour le resserrement de la peau, certains cancers de peau, les grains de peau, agit sur les taches brunes et les dégâts de l’épidermes dus à l’exposition au soleil.

Le laser non ablatif

laser-non-ablatif

Ce type de laser, ou plutôt cette technique est désignée pour le traitement des lésions vasculaires, les varices, les ridules autour des yeux, les vergetures, l’épilation, les problèmes de pigmentation de la peau et le détatouage.

La non-laser (lumière)

la-non-laser-lumiere-carthage-esthetique

Cette technique est réservée pour la correction de la rougeur du visage, le raffermissement cutané, le remodelage du visage et le lifting non chirurgical.

Dans ce contexte, il est à noter quel le laser fractionné n’est pas classé parmi les groupes cités ci-dessus car il existe de différentes sources d’énergie laser qui peuvent être fractionnées tel que le laser ablatif fractionné ou également le laser non ablatif fractionné.

Y at-il d’autres options du laser épidermique?

La dermabrasion et le peeling chimique ont été utilisés pour les mêmes usages depuis de nombreuses années. Un laser CO2 est une technique plus innovante et peut-être beaucoup plus précise et efficace.

S’agit-il d’une alternative aux interventions chirurgicales ?

Absolument pas. Un lifting cervicofacial ou (rhytidectomie) soulève des tissus et enlève la peau excédentaire. Il est particulièrement bon pour la mâchoire et le décolleté. L’excès de peau est enlevé d’une manière plus précise tel est le cas d’une blépharoplastie où les sacs de graisse sont retirés.

Le laser CO2 réduit seulement les rides fines et resserre la peau des paupières inférieures.

Comment ça se passe le laser épidermique?

Les petites surfaces peuvent être traitées avec l’aide d’une crème anesthésiante ou des injections d’anesthésiants locaux. La sédation intraveineuse peut être également administrée. Après le traitement, la peau peut être recouverte d’une pommade ou d’un pansement.

La durée de la guérison varie entre 7 et 10 jours. Un maquillage pour camoufler et couvrir la rougeur est utile. Cette dernière, disparaît généralement après deux à six mois au cours de lesquelles, il faut éviter de s’exposer au soleil a fin de na pas développer de risque de pigmentation.

Quels sont les risques du laser épidermique?

De légères modifications de la pigmentation peut se produire. Tout obscurcissement peut être traitée. D’ailleurs, ça disparaîtra spontanément. À long terme l’éclaircissement de la pigmentation est également possible.

Le plus grand risque est pour les patients qui peuvent produire des chéloïdes suite à une radiothérapie ou qui ont récemment consommé du Roaccutane. Les boutons de fièvre (herpès) peuvent être également réactivés.